• A lire, PETITION URGENCE


  • Le SG du SNES étant également le secrétaire de la F.S.U. dont nous faisons partie, nous jugeons utile de publier ce courrier adressé aux personnels hors de France. 

     

    Chers-es collègues,

    Le SG du SNES Mayotte et le secrétaire national responsable du secteur HDF ont rencontré vendredi 14 septembre, à Paris, au ministère des outre-mer, le chef de cabinet de la ministre des outre-mer plus particulièrement en charge de l'éducation.

    Suppression des dernières fractions d'indemnité dégressive pour les collègues arrivés en 2012 et 2013

    Le chef de cabinet se chargera de faire une piqure de rappel pour le cabinet du MEN et nous informe que la direction générale des ressources humaines (DGRH) travaille actuellement sur les enjeux liés à l'attractivité. Le SNES orientera donc ses interventions vers cette direction. Même s'il s'agit d'un texte règlementaire, le chef de cabinet convient avec nous qu'il est bien dans le pouvoir du ministre de l'éducation nationale d'abroger cette circulaire qui émane de la direction des affaires financières du même ministère.
    Comme il l'a écrit à l'inspecteur général Lussiana aujourd'hui, le SNES Mayotte insiste sur la nécessité d'obtenir une réponse sur ce point crucial avant les mutations.
    Pour rappel,vous retrouverez l'historique des actions du SNES Mayotte et national, à ce sujet en lien ici.

    Menace sur les ISG pour les néo-titulaires

    Plusieurs de nos collègues nous ont interpellé sur le refus du VR de verser l'ISG à des  néo-titulaires au nom de l'article 8 du décret 2013-314. Le SNES considère qu'il serait absurde de verser l'ISG aux stagiaires et de la refuser aux néo-titulaires d'autant plus que selon nous, l'article 8 se réfère à la durée exigible entre deux séjours et non au départ de carrière. Certaines remontées nous donnent à penser que nous avons été entendus. Comment pourrait-il en être autrement alors que les difficultés à attirer et stabiliser des titulaires et même des contractuels sont connues de tous !

    Hausse de l'indexation

    La clause de revoyure qui prévoyait de réexaminer le montant du taux de sur rémunération n'a pas été appliquée en 2017. Pourtant le SNES Mayotte estime qu'une augmentation de ce taux pour atteindre au minimum celui de la Réunion (1,53) est indispensable compte tenu du coût de la vie et de la continuité territoriale, et si l'on veut attirer et stabiliser davantage de titulaires et donner l'incitation à tous titulaires comme contractuels de rester sur le nouveau département. Le chef de cabinet est réservé sur cette question. En raison des dangers de voir d'autres territoires affectés, la Ministre ne souhaite pas ouvrir ce débat interministériel. Cela ne nous empêchera pas d'y revenir tant que le service public d'éducation à Mayotte restera dans une situation manifeste de sous encadrement.

    Bien cordialement
    Le secrétariat du SNES Mayotte


  • La FSU a décidé un rassemblement de représentant-es du personnel le 3 octobre prochain avec la remise de la pétition «Pour le respect de nos droits: pas touche aux CAP et CHSCT ! » l'après midi au moment d'un rendez-vous que demandé au Ministre. 

    La pétition recueille actuellement 26 837 signatures.
    Il faut monter en puissance d'ici le 3 octobre !!


    Pour cela, une relance le même jour, et si possible au même moment, de cette pétition est prévue.
    Pour plus d'impact elle peut être diffusée sur tous nos outils de communication en ligne (envois sur les lites de diffusion, mise en place sur les sites, posts réseaux sociaux, diffusions dans les réunions qui se tiennent dans la période avec les personnels donc y penser lors des HIMS...). Il nous faut aller chercher des signatures.

    Au niveau national, nous prévoyons une relance sur les réseaux sociaux et aux adhérent-es. En pj, pour rappel le visuel SNUEP. Le lien reste http://fsu.fr/Petition-pour-le-respect-de-nos-droits-PAS-TOUCHE-AUX-CAP-ET-CHSCT

    Cette relance est fixée à lundi prochain, 17 septembre à 14h :
    cliquez et faites cliquer pour le respect des droits des agent-es !

  • Votre bulletin d'information national est consultable ICI






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires