• Un nouveau recteur pour Mayotte

    Par arrêté publié au BO du 5 juillet 2018, Stephan Martens, professeur des universités de classe exceptionnelle, est affecté auprès du préfet de Mayotte et nommé vice-recteur de Mayotte pour une première période de 4 ans, du 7 juillet 2018 au 6 juillet 2022. Il succède à Nathalie Costantini, en poste depuis 2014. La nomination de cet ancien recteur de Guadeloupe intervient alors que le vice-rectorat de Mayotte doit devenir un rectorat dans les 2 ans.

    Stephan Martens, né en 1964, est diplômé de l'Institut d'Études Politiques de Lyon et de l'Institut des Hautes Études Européennes de Strasbourg. Il est titulaire d'un doctorat en Études germaniques et d'une habilitation à diriger des recherches. Chargé de recherches à l'Observatoire européen de géopolitique de Lyon (1994-1997), puis maître de conférences à l'université Michel de Montaigne - Bordeaux 3 (1997-2005), il est depuis 2005 professeur de civilisation allemande contemporaine.

    Il a été également chercheur à l'UMR CNRS EEE (Europe, Européanité, Européanisation), responsable du séminaire annuel "L'élargissement de l'Union européenne" à Sciences Po Bordeaux, et chercheur associé à l'Ifri. Nommé en 2011 recteur de l'académie de la Guadeloupe, il a occupé ce poste jusqu'en 2014

    Professeur des universités à l'université de Cergy-Pontoise depuis janvier 2016, il dirige l'UFR Langues et études internationales de l'Institut franco-allemand d'études européennes (IFAEE, ex-Cirac).

    Depuis mai 2010, Stephan Martens est le président-fondateur de l'Académie franco-allemande des relations internationales de Bordeaux.